[Focus Startup] Avec Simpki gérez au mieux votre budget vacances

campagne simpki

Comment trouver le moyen le plus pratique et le plus économique de se rendre en vacances ? Au lieu d’aller de consulter d’innombrables sites de transporteurs et d’hébergeurs, ne serait-il pas plus simple de définir son budget et de connaître les meilleures options ? C’est maintenant possible grâce à Simpki, une jeune startup incubée au Welcome City Lab.

Optimisez votre budget vacances 

Le principe est très simple mais redoutablement efficace: définissez votre budget, votre destination, et Simpki organisera pour vous le voyage le plus économique. Fort de leurs nombreux partenariats, avec à la fois des entreprises de l’économie collaborative touristique, et à la fois des acteurs bien établis, le site vous trouvera le moyen le moins cher de vous rendre sur votre lieux de séjour, mais ça ne s’arrête pas là. En plus du budget, les solutions proposées tiennent compte de la durée du séjour, du nombre de kilomètres à parcourir, de la période et du nombre de personnes, afin de répondre aux utilisateurs de la manière la plus cohérente possible.

site web simpki

Les nombreux partenaires de Simpki permettent de trouver les meilleures combinaisons de séjour.

Le design très attirant et l’expérience utilisateur réussie du site facilitent les recherches et attireront très vraisemblablement un public plutôt jeune. Pour en savoir plus Serge Milon, CEO et co-fondateur a répondu à mes questions.

5 questions à Serge Milon, co-fondateur de Simpki

Comment est né Simpki ?

SIMPKI est né de la rencontre de Nicolas Viennot et de Serge Milon en 2013. Multi entrepreneurs tous les deux et passionnés de voyage, notre rencontre  nous a permis de concrétiser un projet de plateforme proposant d’organiser ses vacances autour du mode de consommation alternatif.  Durant une année, nous avons réalisé un ensemble d’études permettant de valider les hypothèses économiques et  techniques.  L’idée est simple: faciliter l’organisation des week-ends et des vacances en prenant en compte le budget comme premier facteur. En juin 2014, La plateforme SIMPKI a été ouverte au public avec pour ambition de devenir l’outil incontournable dans la confection de ses week-ends ou de ses vacances, en fonction de son budget.

Quel modèle économique avez-vous adopté vis-à-vis des partenaires avec lesquels vous travaillez ?

Le premier élément important est la décision forte que nous avons prise au sein de SIMPKI, celle de ne favoriser aucun partenaire. C’est un positionnement fort et impliquant qui nous amène à travailler avec les gros providers comme avec les petits. Nous voulons proposer toutes les solutions les mieux adaptées au budget de nos utilisateurs et ce dans la plus grande transparence. Cela nous oblige a être à l’écoute de nos utilisateurs, a être réactif et exigeants. A date, nous sommes sur le modèle traditionnel de l’affiliation. Notre ambition à court terme est de créer suffisamment de trafic sur le site pour passer à un modèle au CPC. Nous développons par ailleurs d’autres leviers qui seront opérationnels en fin d’année 2014.

Par quels moyens comptez-vous faire augmenter votre nombre d’utilisateurs ?

Nous sommes aujourd’hui dans la phase de lancement de SIMPKI. Comme beaucoup de startups, nous travaillons avec des budgets serrés, ce qui nous oblige à être malins. Une place importante est donnée aux relations presses.  Nous travaillons par ailleurs sur différents leviers comme les réseaux sociaux, les e-mailing, les partenariats événementiels…

Vous situeriez-vous dans la catégorie des méta-moteurs (du type Kayak) ? Vous-êtes vous inspiré de la technologie de ces acteurs touristiques pour développer Simpki ?

SIMPKI est le 1er moteur de découverte de Week-end et vacances en Europe en mode « Particulier à particulier ». L’offre de SIMPKI est basée essentiellement sur des produits collaboratifs. Selon le budget de l’utilisateur, SIMPKI suggère des combinaisons associant des offres d’hébergement entre particuliers et des solutions de transport classiques et alternatifs comme le covoiturage ou la location de voiture entre particuliers. Plus de 600 000 offres de logement associées  à un grand nombre de possibilités de transport composent aujourd’hui nos packages dynamiques. Une envie de partir pour 1 Week-end en Europe, dans 2 semaines pour 2 personnes, et le tout pour 400€ ?  Testez, vous serez surpris!

L’ensemble du développement est fait en interne. Toujours dans notre soucis d’indépendance, nous souhaitions avoir la main sur tous les éléments de nos algorithmes. Nos algorithmes ne se bornent pas à trouver les meilleurs hébergements ou les moyens de transport reliant votre lieu de départ à votre lieu d’arrivée. Les solutions proposées tiennent compte du budget, de la durée du séjour, du nombre de kilomètres à parcourir, de la période et du nombre de personnes. Nos algorithmes sont en mesure de proposer les meilleures combinaisons permettant de profiter pleinement de ces vacances ou de son Week-end sans avoir à cassée sa tirelire. L’expérience utilisateur est radicalement novatrice. Un budget, une période et le nombre de personnes suffisent à SIMPKI pour proposer des offres partout en Europe. Il ne vous reste plus qu’à choisir!

Quelles sont vos ambitions pour Simpki à long terme ?

Dans un premier temps, notre ambition est de permettre à tous les européens de partir en Week-end ou en vacances quelque soit leur budget.  Si nous atteignons nos ambitions européennes, pourquoi ne pas étendre notre solutions à d’autres continents!

A retrouver sur http://www.Simpki.co

simpki vacances




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Chloé Racaud

    Je viens de tester et je trouve cela dommage de devoir choisir systématiquement une destination. Ce serait parfait si en fonction des paramètres, on nous proposait des suggestions de lieux qui correspondent !


Laisser un commentaire

Plus dans Destinations, Startup
conciergerie digitale hotel loungeup
[Focus Startup] LoungeUp: un service de conciergerie digitale

Dans un rapport paru la semaine dernière, Skift mettait en avant la hausse de ce que l'on appelle les "voyageurs...

Fermer