Ce qu’on sait d’Uber Travel

uber travel

Le service de VTC Uber a récemment déposé un brevet mettant en avant un nouveau service. Baptisé Uber Travel, il permettrait la réservation d’un voyage en porte-à-porte, incluant vol et hôtel.

Uber depose un brevet mystérieux

Tout est parti d’unbrevet uber travel brevet déposé par Uber le 24 décembre dernier. Intitulé Uber Travel, il met en avant une interface mobile semblant offrir la possibilité de rechercher un voyage de la même manière qu’une OTA ou un comparateur. Plusieurs champs de recherche permettent d’obtenir un itinéraire personnalisé .

Grâce aux renseignements dont disposerait déjà le service sur l’utilisateur, Uber pourrait lui proposer un voyage porte-à-porte sans qu’il n’ait à renseigner ses adresses, déjà enregistrées. Uber serait évidemment en mesure d’effectuer des transferts du domicile à aéroport ou de l’aéroport à hôtel grâce à ses services, mais pourrait aussi fournir la réservation de billets d’avion, d’hôtels et même d’hébergements collaboratifs.

Un accès aux stocks des compagnies aériennes, des hôtels et des hébergements collaboratifs

Si Uber décide de vendre des prestations touristiques, reste la question des stocks. Selon le brevet déposé, le service accèderait aux stocks de compagnies aériennes et d’hébergeurs, traditionnels comme collaboratifs. Ces derniers enverraient des disponibilités en temps-réel à l’application, qui serait ainsi en mesure de calculer un coût total du voyage.

L’utilisateur pourrait donner son avis sur l’itinéraire proposé, l’application s’adaptant en temps-réel selon les réponses. Des données (profil, historique, échanges ou encore réservations précédentes) seraient couplées à l’outil afin d’offrir des résultats personnalisés. En cohérence avec son image haut de gamme, on peut penser qu’Uber choisirait des hébergements de qualité ainsi que des vols réputés pour être ponctuels.

Une vraie continuité dans les services

Ce qui frappe à la lecture de ce brevet est l’importance accordée à la continuité des services. De l’adresse de départ à celle d’arrivée, tous les transports nécessaires sont pris en charges et à aucun moment l’utilisateur n’a à se soucier de quoi que ce soit. Le tracking de ce dernier et de son vol permettent un suivi précis et très efficace. Selon la position dans l’aéroport, l’utilisateur recevra une notification l’invitant à commander un chauffeur. Le vol est retardé ? Il en est averti, tout comme le concierge de son hôtel. Les bagages sont arrivés à un carrousel ? Il en est aussi averti et s’ils mettent du temps à arriver, c’est tous les maillons de la chaîne de son voyage qui sont prévenus.

Face à ce service, se pose aussi la question de la cible. La suggestion de voyages peut intéresser des clients loisirs habitués au service mais la plateforme semble avant tout adaptée à des voyageurs d’affaires. Uber, qui est déjà populaire auprès de ces derniers, répondrait à un désir constant d’un service porte-à-porte et géré avec efficacité.

Il ne s’agit que d’un brevet et rien ne dit que ce projet verra le jour. Et si tel était le cas, des années pourraient passer. Néanmoins, il met en avant deux aspects importants : la continuité des services et la personnalisation. Ces deux aspects, couplés à une plateforme déjà adoptée par un grand nombre d’utilisateurs, pourrait s’inscrire comme une étape logique dans le développement d’Uber, toujours à la recherche de nouvelles sources de revenus. 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre