[Focus Startup] Bubble Globe permet des expériences locales et authentiques

bubbleglobe cover voyagesurlenet

La startup française Bubble Globe, incubée par Incub, l’incubateur de l’INSEEC, met en relation voyageurs et locaux pour des expériences locales et authentiques dans les plus grandes villes du monde.

Bubble Globe connecte voyageurs et locaux

Plateforme collaborative, Bubble Globe propose aux voyageurs des expériences variées, allant de la balade de quartier au dîner en passant par des activités culturelles et sportives. À l’heure actuelle, une centaine d’activités dans 5 villes sont référencées. À Paris, New York, Barcelone, Rome et Londres, des guides (principalement des particuliers) proposent des activités ayant pour thème un quartier ou une passion. Chaque guide dispose d’un profil reprenant une photo, une description et ses langues parlées. Les annonces détaillent l’activité en question, la durée et peuvent être réservées directement depuis le site. Les voyageurs souhaitant avoir plus de renseignements peuvent au préalable contacter les guides grâce au service de messagerie intégré à la plateforme. À travers cette plateforme collaborative, la startup espère diversifier l’offre touristique locale tout en redynamisant certains quartiers, parfois oubliés par les voyageurs. Pour ces derniers, c’est l’assurance de vivre une expérience authentique, enrichissante et souvent originale.

 5 questions à Marie-Liesse Decaestecker, co-fondatrice de Bubble Globe

Comment est né Bubble Globe ?

C’est au cours d’un voyage à New York que Jérémy, un des cofondateurs, a eu l’idée. A la recherche d’un logement chez l’habitant, il a découvert l’économie collaborative et a été conquis par le concept. Il a alors imaginé le voyage idéal : vivre des expériences authentiques et insolites avec la population locale et partager ses passions en rencontrant de nouvelles personnes. « Au final, cette expérience m’a fait réaliser à quel point le voyage est d’abord une aventure humaine. J’ai noué des liens extraordinaires et durables qui n’auraient probablement pas vu le jour par peur d’aborder des inconnus.» Le projet a commencé à prendre vie à l’incubateur de son école après nous avoir rencontré avec Thomas (cofondateur également). Notre point fort était, au delà de partager la même vision, d’avoir des profils complémentaires.
C’est ainsi que Bubble Globe est né dans le but de changer la manière dont nous voyageons, en remettant l’échange humain au cœur de l’expérience touristique.

Comment recrutez-vous vos guides ?

Le recrutement de nos guides est une démarche réfléchie et longue. Notre volonté est de proposer à nos membres un contenu qualitatif et différenciant de ce qui existe déjà dans les circuits traditionnels. La principale difficulté à l’heure actuelle est d’identifier des initiatives locales peu visibles et apportant une réelle valeur ajouté à l’offre. Une fois cette première étape effectuée, nous passons beaucoup de temps à accompagner nos guides dans la création de leur expérience (généralement via un rdv préalable) ceci, afin d’optimiser chaque offre (photo, description, prix, nombre de personnes…). Cela est nécessaire pour apprendre à connaître leurs besoins et attentes mais également pour transmettre nos valeurs et ainsi proposer à nos membres un contenu adapté et pertinent.

Quel est votre modèle économique ?

Nous prenons une commission sur chaque activité réservée.
L’inscription et la création d’activités sont gratuites.
Bubble Globe à un rôle de conseil, vérifie chaque annonce avant publication et prend en charge la sécurisation des paiements.

bubbleglobe

Que prévoyez-vous de nouveau pour la plateforme ?

Nous avons plusieurs projets de partenariats pour créer des synergies avec d’autres acteurs touristiques.
Nous nous préparons également pour la période des beaux jours qui représente notre pic d’activité, en offrant un site à la navigation intuitive et personnalisée en fonction des envies de notre communauté pour qu’ils ne soient pas perdus dans le vaste choix d’activités proposées à terme.
Nous envisageons également d’autres pistes au niveau de l’offre dans les mois à venir pour nous différencier.

Pouvez-vous en dire plus sur l’incubateur qui vous héberge ?

L’incubateur de l’INSEEC a été créé en 2011 afin d’aider ses étudiants et jeunes diplômés à développer leur entreprise dans un écosystème stimulant et créatif. Concrètement, le groupe INSEEC met à disposition gratuitement, des locaux (env. 200m²) et un ensemble d’outils (téléphones, photocopieur, fournitures…) pour une période d’un an renouvelable. Des conférences liées aux problématiques entrepreneuriales et des rencontres avec d’autres structures d’accompagnement sont également organisées tout au long de l’année.Les entreprises incubées sont sélectionnées sur dossier et peuvent ainsi bénéficier d’un environnement stable et de synergies intéressantes pour développer leur activité sereinement pendant toute leur phase de maturation.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre